Alexandre au Pop up Mamma Mia.
 

alexandre

le 6 janvier.
 
 

Issu d’une mère citadine et d’un père campagnard, Alexandre vit de cette dualité. Plus jeune, il apprend à apprendre en étudiant les sciences humaines. Il devient militant dans le milieu estudiantin et mobilise ses collègues à sortir dans les rues… et à s’éclater dans les fêtes! Cette force organisationnelle se fera grandissante. Il s’exile quelque temps à Québec pour entreprendre des études internationales, au cours desquelles il parfait ses connaissances linguistiques mondiales. Il profite de son temps libre pour enseigner le théâtre et les échecs.

 
 
Vous serez servis!
 

le 11 février.
 
 

Bière, vin. Simple inscription accolée à mon nom, une banale commande durant un cocktail. Telle sera ma thématique pour le magazine Avocado. Eh bien, à la manière d’un barman attentif et professionnel, je vous parlerai de bières et de vins. Cependant, je me monterai à l’écoute des désirs de ma clientèle. En ce sens, je vous en donnerai plus. Non, il n’y aura pas de jonglage de bouteilles ou autres fioritures, encore moins de rondelles d’orange pour accompagner votre bière blanche.

 
 
Pour réchauffer le plus frigorifiant des hivers.
 

le 11 février.
 
 

Le monde brassicole québécois s’agite à la façon d’une belle ale en fermentation. Il bouille depuis quelques années d’un dynamisme annonçant d’agréables dégustations. Toutefois, fidèles à l’image d’une boisson désaltérante, tous les festivals reliés à la bière ont pour circonstance la saison chaude. Pourtant, plusieurs brassins de microbrasseries du Québec ont la force, le corps et l’alcool pour réchauffer le plus frigorifiant des hivers.

 
 
La Face cachée de la pomme.
 

le 8 février.
 
 

Plus jeune, les répits d’école que représentaient les classes Neige signifiaient de beaux moments de plaisir à profiter des joies de l’hiver. Affublé de vêtements chauds et joues rosies, c’est avec enthousiasme que je me suis dirigé vers Hemmingford pour participer à une classe Neige pour adulte. En effet, la Face cachée de la pomme, cidrerie produisant une vaste gamme de cidres de glace, conviait les gens de l’industrie de la restauration à une journée d’activité qui, comme le froid pour la pomme, allait nous transformer. La journée, à l’image de nos gosiers, serait bien remplie, car les organisateurs avaient prévu une immersion complète dans l’univers de la pomme.