Pour le meilleur et pour le pire : Les enfants dans les mariages

Le 2 août.
 

francoisVous vous rappelez votre dernier voyage en avion? Le bébé dans la rangée derrière vous qui a pleuré tout le long et fait dans sa couche? Vous souvenez-vous de ces six belles heures?

J’aime les enfants, mais je suis d’avis qu’ils ne sont pas à leur place partout. Afin de vous faire savoir dans quoi vous vous embarquez en invitant des enfants à votre mariage, lisez cette anecdote absolument jouissive.

Par un bel après-midi nuptial, une invitée, tirée à quatre épingles, descend de sa Mini Austin. Une chevelure parfaitement bouclée qui a dû occuper deux coiffeurs pendant 48 heures. Une maaaagnifique robe de soie couleur champagne. Impeccable. Elle tire alors de la voiture tout le bataclan acheté chez Club Price (poussette, parc, sac à couches, terrain de jeux complet – demandez-moi pas comment tout ça est entré dans une Mini Austin!) ainsi qu’un invité imprévu, un bébé de quelques mois. Junior repose donc dans les bras de la Duchesse, la tête accotée sur son épaule.

Alors, en l’espace de quelques secondes, Junior déversa trois litres de Pablum chaud et fumant dans la chevelure bouclée et la robe couleur champagne. J’étais là, j’ai tout vu. Et j’ai souri.

Au-delà de ce moment magique, il faut penser que plusieurs endroits sont entourés de points d’eau (ruisseau, piscine, lac…). Il faut une surveillance constante! De plus, sachez que les décibels des systèmes de son sont très dommageables pour les oreilles des nouveau-nés. En outre, un peu comme pour les animaux dans les mariages, les trois B (bave, bouette et besoins) sont de circonstance. Changez seulement « bouette » par « braillage ».

Si l’on fait le choix d’inviter les enfants dans les mariages, il faut les gérer : prévoyez un endroit, une activité, un menu. Sans cela, vous devrez accepter d’avoir des enfants qui courent partout, dérangent leurs parents et troublent l’amusement par leurs pleurs.

Qu’est-ce que les enfants aiment? Des croquettes de poulet, des pâtes, des friandises… Une table de bonbons (la sweet table) est toujours un vif succès auprès des enfants et, la plupart du temps, les petits sont si impressionnés par la quantité de sucreries qu’ils s’emparent des bols pour distribuer les bonbons à tout le monde.

Prévoyez une pièce pour eux avec des jeux, des animateurs, du bricolage… J’ai déjà vu un spectacle de marionnettes pour les enfants. C’était génial : il y avait autant d’adultes que d’enfants au spectacle! Une autre option : des gardiens arrivent vers 21h pour prendre les enfants et les ramener à la maison, tous ensemble.

Chose certaine, il faut un plan sur mesure, pour eux. Cela dit, chers mariés, c’est VOTRE décision. Rien ne vous empêche d’offrir quand même un plan aux parents! Engagez quelques gardiennes ou même les cousines adolescentes qui les attendront à la maison de vos parents pour un pyjama party! Vous ne les mettez pas de côté! Vous vous assurez tout de même que vos photos de mariage ne seront pas obstruées par un pousse-pousse Caterpillar.

Tel que je le dis souvent, le mariage est un exutoire qui peut donner lieu à de grands froids entre les membres de la famille ou les amis. Toutefois, c’est votre journée et le DROIT vous appartient d’inviter ou non les enfants à votre réception. Le mariage n’est pas une journée de compromis.

Futurs mariés, affirmez-vous! (Et appelez-moi si ça passe mal…)

 

> 3 commentaires Laisser un commentaire
  1. Je suis bien heureuse de lire cet article. Nous nous marions le 13 août et avons pris la décision d’avoir un mariage sans enfants (à part nos deux trésors de 2 et 5 ans). Nous avons prévu une gardienne sur place.

    On se croise donc les doigts en espérant avoir fait le bon choix!

    Merci de m’avoir rassuré!

    • Rachelle

      Félicitations, Catherine! Nous vous souhaitons une superbe journée avec votre famille et vos amis! Ça arrive à grands pas!

  2. François, j’ai tellement ri en lisant tes commentaires que je partage.

    Suite è ma carrière en tant que coordonnatrice de mariages, je pourrais écrire un autre livre sur les bloopers reliés à des pauvres petits choux qui n’en pouvaient plus d’être encore présents à une fête qui ne leur était pas dédiée.

    Des petits qui enfargent les serveurs ou endormis sous la nappe de la table , des enfants sur un « High » après avoir ragagé le bar à bonbons etc…

    Voir mes conseils dans mon nouveau livre  » Mariage du rêve à la réalité » maintenant en vente chez Raffin.

    Félicitations François, tu es « priceless! »